FAQ Telecom Expense Management

En dehors de la réduction de la frustration d’un travail de bénédictin, qu’est-ce que m’apporte une gestion optimisée des moyens télécoms ?

L’intérêt est d’abord économique.

Nous n’avons pas encore réalisé de mission d’accompagnement dans la gestion des télécoms où le retour sur investissement ne se matérialisait pas rapidement sur le compte d’exploitation de notre client.

Les principales motivations dans l’ordre chronologique sont attachées à :

  • la suppression des éléments de facturation faux ou indus ou l’application effective de pénalités prévues contractuellement mais jamais appliquées,
  • la réduction des consommations par une prise en compte par les utilisateurs des coûts réels de leur usage, allant parfois jusqu’à la détection d’utilisations frauduleuses, diffuses ou mal intentionnelles (par essence, les fraudeurs tentent naturellement de se cacher dans les grandes bottes de foin),
  • la mise en place de politique d’achat uniforme,
  • l’alignement des prix sur les meilleures conditions de marché,
  • la capacité de connaître l’ensemble des actifs et des dépenses, vision consolidée et détaillée si nécessaire,
  • la mise en place d’une démarche proactive avec anticipation des dépenses télécoms.

La rationalisation des moyens télécoms présente-t-elle un risque pour les opérations ?

Les algorithmes avancés de détection des actions de rationalisation du parc (en tout cas, ceux que nous utilisons) sont suffisamment intelligents pour limiter le nombre de faux positifs.

Ensuite, c’est encore une fois une question de jugement humain, par exemple pour ne pas demander la suppression des lignes d’ascenseur sous prétexte qu’elles ne présentent aucune consommation !

Quel est le schéma type d’intervention ?

  • Le travail commence nécessairement par la reprise de contrôle sur l’inventaire des moyens.
  • La seconde phase s’attaque au suivi des usages et donc à la mise en place d’une gouvernance interne.
  • Selon les besoins et les calendriers, l’intervention déclenche et inclut des sous-projets d’appels d’offres ou de négociation en gré-à-gré.

Combien cela coûte ?

Il est facile de tarifer l’usage d’un outil informatique. C’est pourquoi les fournisseurs de ce type d’offres sont parfois capables d’afficher sur leur site web une grille de prix.

L’approche d’accompagnement de Setec IS est dimensionnée spécifiquement par rapport à l’organisation de chaque entreprise, mais pour que le service ait du sens, il faut qu’il reste cantonné à quelques pourcents des factures opérateurs.

Quels sont les principaux risques dans la mise en œuvre d’un projet dit de TEM ?

Le premier risque consiste à se focaliser sur un élément particulier. Par exemple, la validation des factures ou la notification des consommations aux utilisateurs mobiles.

Setec IS est partisan d’une approche globale sur le cycle de gestion des moyens télécoms. Evidemment cela est possible parce que nous sommes une société de service et de conseil également  capable de mener des appels d’offres et des migrations techniques d’envergure et pas seulement la présélection (cf. www.achats-telecoms.fr )

Le second risque consiste à croire à l’outil miracle. Il faut faire preuve d’humilité et de pragmatisme. S’il était possible par un outil de totalement transformer la gestion, cela se saurait. Comme dans d’autres domaines, une bonne gestion nécessite les efforts de personnels spécialisés. Et évidemment ce labeur d’artisans a un prix.

Contactez-nous au 01 82 51 51 00 si les lignes précédentes vous ont paru de bon sens

  • Setec IS est dédiée au conseil en télécommunications et applications en réseaux. Sourcing et Achats font partie de nos compétences clés avec l’expertise technique et les méthodes de management de projets.
  • Nous intervenons depuis 30 ans sur ces missions, pour des clients privés et publics, allant de Total (flotte de +10 000 mobiles) jusqu’à la téléphonie de la Communauté Urbaine d’Angers en passant par le réseau IP mondial de Rhodia, de 100 k€ à 15 M€ de dépenses annuelles. Nous avons travaillé pour tous les secteurs d’activité : Banques, Industries lourdes, Commerces et distribution, Services aux entreprises, Administrations et Collectivités.
  • Avec 5 millions d’euros de pur service (aucune revente tierce, matériel, logiciel, etc), nous sommes un acteur reconnu des opérateurs, d’autant que nous faisons partie d’un groupe d’ingénierie pluridisciplinaire, lui-même établi depuis plus de 50 ans et qui représente 200 millions d’euros de chiffres d’affaire annuel.